Basilique Notre-Dame-de-Bon-Secours de Saint-Avold : décor de mariage

Mariage à la Basilique

Notre Dame de Bon Secours

de Saint-Avold, Moselle

.
 

Histoire et légendes de la Basilique Notre dame de Bon secours de Saint-Avold

Sur la façade, la statue de l’Espérance du sculpteur Pierre-François Le Roy ( 1739-1812 ) de l’ancien portail de la cathédrale de Metz

Deux légendes cohabitent pour raconter l’histoire de la première chapelle bâtie sur le site de l’actuelle basilique. Au XVIe siècle, des moines bénédictins de l’abbaye de Saint-Avold cultivaient les terres à leur ferme de Fürst.
Sur le bord du chemin, en passant par Valmont ( Walmen ), un moine découvrit une statue de la vierge dans un buisson. Il la prit et la ramena à l’abbaye. Quelque temps plus tard, elle disparut. Et les moines la retrouvèrent de nouveau dans le même buisson. Après l’avoir ramenée une fois de plus à l’abbaye, elle disparut à nouveau pour réapparaitre toujours dans le même buisson. Cela se reproduit plusieurs fois et ils en conclure à un signe du ciel.
.
L’autre légende raconte que la statue était impossible à soulever, à déplacer, malgré tous les efforts.
Suite à ces miracles, c’est sur l’emplacement de ce buisson, en bas de la colline de Valmont que les bénédictins ont bâti un petit oratoire, puis en 1680 une chapelle dédiée à la  Vierge-Marie que les pèlerins viennent honorer sous le nom de Notre-Dame de Bon Secours. Et le site devint rapidement un lieu de pèlerinage voué au culte marial, une vénération portée à la Vierge Marie, mère de Jésus.
.

Destruction de la chapelle à la révolution

.
Au XVIIe siècle, les révolutionnaires jacobins ont détruit la chapelle (1793), mais la statue de la Vierge Marie a pu être sauvée et cachée par les fidèles. Après la période de tourments, la Chapelle de Valmont « die Valmerkapelle » a été reconstruite par les fidèles, qui ont toujours priés sur les ruines. Les travaux sont menés sous le Concordat, par l’abbé Houllé et sous les plans de Vauban. La chapelle a été bénie et la statue y a retrouvé sa place le 10 aout 1806, transportée lors d’une procession. La Chapelle a été bénie et rebaptisée « Notre-Dame aux trois montagnes »
.

François-Louis Fleck, évêque de Metz, 1886 – 1899

.

La reconstruction de la « Chapelle de Valmont »

 Fin 1889, l’abbé Georges-Auguste Lemire, cure-archiprêtre de la paroisse, décide la construction d’une seconde chapelle d’inspiration néo-romane accolée à la première. Elle fut inaugurée le 11 octobre 1890, par l’évêque de Metz, Monseigneur Fleck. Des travaux continuèrent jusqu’en 1896, pour aboutir à ce que nous connaissons aujourd’hui. L’inauguration du nouvel ensemble aura lieu en 1902.
.

L’orgue a été fabriqué et installé par la maison Dalstein-Haerpfer de Boulay en 1949

Pape Pie XI

Notre Dame de Bon secours élevée au rang de « Basilique »

C’est le Pape Pie XI qui élèvera la chapelle au rang de Basilique mineure le 31 aout 1932. Les basiliques sont des symboles des joyaux de l’église. Elles ont trois nefs terminées par une abside ( partie voutée ). Il y a seulement 1700 basiliques dans le monde, dont 170 en France. Elles sont quatre, dites majeurs, Saint-Pierre de Rome, Saint-Jean de Latran, Saint-Paul-hors des murs et Sainte-Marie-Majeure. Les autres sont désignées comme Basiliques mineures.
Lors des bombardements de la 2e guerre mondiale, le dôme a été fortement endommagé. Il a été restauré en 1946 par l’abbé Georges Klein, curé-archiprêtre.
.

Décoration florale de bancs et des fauteuils des mariées

La renaissance de la Basilique Notre Dame de Bon Secours

.
La basilique a mal vieilli et a failli être rasée il y a près de deux ans. Des fissures et désordres menaçaient la sécurité de l’ensemble. D’importantes infiltrations au niveau de la crypte ainsi que de la coupole ont fragilisé l’ensemble. La coupole et des vitraux risquaient de s’effondrer. Mais une incroyable levée de fond menée à partir de 2016 par le conseil de fabrique,  a permis une superbe restauration. Au total c’est 1,5 million d’euros qu’il a fallu trouver .
Les travaux ont débuté le 27 mars 2017 et c’est le 5 mai 2019 que la basilique Notre Dame de Bon Secours de Saint-Avold a été de nouveau bénie par Monseigneur Lagleize, évêque de Metz.
.

La signature d’une artiste :  

Étoile mariale, or et bleu par Fleur Nabert

Fleur Nabert ( née en 1980 ) , une artiste parisienne, avec l’architecte Claude Fromholz, Victor Benz responsable du service diocésain de l’art sacré,  ainsi qu’une équipe d’artisans d’art ont rénové l’intérieur de la Basilique mariale Notre Dame de Bon Secours de Saint-Avold. Les travaux se sont achevés en mai 2019.
.
Cette sculptrice, qui a déjà à son actif de nombreuses réalisations, a eu l’audace d’imaginer et de proposer une vision contemporaine et polychromique pour redessiner complètement l’intérieur de la Basilique. Ce qui a été accepté par l’architecte et l’abbé, ainsi que tous les acteurs de cette magnifique rénovation.
.
.
Les deux voûtes ont été totalement repeintes, d’un bleu ciel couvert d’étoiles d’or. Fleur Nabert exprime ainsi l’écho à la Vierge Marie, une étoile parmi les étoiles. Un grand mur de verre thermoformé , le « mur de gloire » avec le Christ ressuscité en relief et doré sépare l’entrée de l’autel principal ( avec la collaboration des Ateliers Loire Chartres . Un podium en pierre de taille supporte et met en valeur un nouvel autel et un ambon créé avec la Marbrerie Sommen ( Hombourg-Budange 57 ). Le tabernacle est réalisé en laiton massif, il prend la forme de l’étoile mariale.
.

Décoration florale de bancs et des fauteuils des mariées

.
Les deux chœurs sont reliés par une ligne bleue de quartz de 31 mètres. Le chœur principal sous le grand dôme rejoint ainsi le petit chœur ou se trouve un sanctuaire en l’honneur de Marie ou l’on retrouve la châsse de la vierge du XVIIe siècle.
.

au fond, le sanctuaire en l’honneur de Saint Marie. Au centre de l’allée la ligne bleu de quartz.

.
C’est dans ce sanctuaire que l’on retrouve la statue de la Vierge sauvée lors des événements de la révolution en 1793 à Saint-Avold. Elle a été mise en valeur sur un socle contemporain entouré des vagues bleues étoilées, des meubles de lumière formant le manteau de Marie.
Fleur Nabert a également créé un nouveau reliquaire entouré de feuillages dorés pour accueillir les reliques de Thérèse de Lisieux ainsi de ces parents Louis et Zélie Martin
.
 
.
Lien pour les informations de la Paroisse de Saint-Avold ici.
adresse : 4 rue Lemire 57500 Saint-Avold
.
 .
précédent
menu
boutique
suivant
.
E-mail : Contact@aloefleurs.com, Tel : 03 87 84 20 93.

Rétrolien depuis votre site.

Aloé Fleurs Team

Aloé Fleurs, : Une équipe d'Artisan Fleuriste à Forbach depuis 2004. Sarl Caspar Fleurs. À votre service 7/7, et maintenant 24/24 avec notre boutique en ligne http://shop.aloefleurs.com

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial